Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 47% sur la souris gaming Razer Viper Ultimate
79.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Bases de l'astrophoto

Aller en bas 
AuteurMessage
Adrien_C
pluton
Adrien_C

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 21/09/2018
Localisation : Orp-Jauche - Brabant Wallon

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyDim 15 Nov 2020 - 11:21

(Je ne sais pas si la question a déjà été posée quelque part)

Je débute en astrophoto et je me suis toujours posé cette question,
Quelle différence y a t-il entre prendre 90 clichés de 2 minutes chacun et 360 clichés de 30 secondes chacun, sachant que dans les 2 cas, on a un temps de pause total de 3 heures.
Mise à part le fait que l'ordi mouline un peu plus lors du traitement  compress cela change quoi au niveau du résultat finale de l'image ? Car théoriquement, on a la même quantité de signale non ?
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 7958
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyDim 15 Nov 2020 - 11:26

Toute la théorie du rapport signal/bruit... 
Il doit y avoir au moins une centaine de posts sur le forum... 

Mais j'en parle dans mon "introduction pour débutant" (apparemment du 27/11, à ce stade)

Donc : je t'invite à y participer, car c'est plus rapide de n'expliquer qu'une fois...

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Adrien_C
pluton
Adrien_C

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 21/09/2018
Localisation : Orp-Jauche - Brabant Wallon

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyDim 15 Nov 2020 - 11:43

Je n'arrive pas à trouver le sujet  Sad
(ou alors j'utilise mal l'outil "recherche")
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 7958
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyDim 15 Nov 2020 - 12:48

Une explication très courte mais déjà complète : 

http://deepskystacker.free.fr/french/theory.htm

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Adrien_C
pluton
Adrien_C

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 21/09/2018
Localisation : Orp-Jauche - Brabant Wallon

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyDim 15 Nov 2020 - 13:42

merci ça devrait déjà m'éclairer  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Astrolulu
Saturne
Astrolulu

Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyLun 16 Nov 2020 - 1:21

Pour répondre à ta question initiale qui est loin d'être idiote, il faut en effet comprendre ce qu'est le rapport signal sur bruit pour toutes ses composante. 

Et la ou ca se complique c'est pour le bruit bien évidement. Par nature il ne s'additionne que quadratiquement donc B1 "+" B2 = sqrt(B1²+ B2²).

Sur un temps de pose donné, ton signal est constant, mais le bruit dépend des paramètres de prises de vue (réglages, caméra, capteur, température,...)

Lors de la capture d'une image, il y a principalement 3 bruits qui s'additionnent: bruit thermique, bruit de lecture et bruit photonique. Leurs grandeurs relatives déterminent la longueur minimale du temps de pose unitaire. Il y a pas mal d'info sur google pour plus de détails Smile

_________________
Galerie Astro personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Galerie Photo personnelle: https://astrolandscaper.wixsite.com/mathieuleveque

adm et Adrien_C aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
xifem (Mike)
Terre
xifem (Mike)

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 28/01/2020
Localisation : HUY

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyVen 20 Nov 2020 - 14:02

Outre le signal/bruit, il faut aussi garder à l'esprit que 30 secondes ne sont pas toujours suffisantes pour avoir du signal (en gros si ton signal est de 0 et bien 0+0+0+0+0 = toujours 0) Smile

Autre chose notable aussi : par pose de 30 secondes, le taux de déchets sera bien moindre ( vent, EP, Focale, guidage,...) et donc le temps d'intégration total pourrait être supérieur.

C'est comme la cuisine en gros Smile chacun a sa recette par rapport au matériel qu'il dispose et de la magnitude de la cible.

_________________
Bien à vous

Adrien_C aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/werny-michael
Astrolulu
Saturne
Astrolulu

Nombre de messages : 1368
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyVen 20 Nov 2020 - 14:35

Je comprends ce que tu dis, mais c'est trompeur de l'exprimer ainsi car tout est affaire de signal/bruit.
Démonstration par l'absurde: 
- si tu poses 30" et que tu as S=0,
- alors si tu poses 300" ton signal sera de 10x30"= 10xS= 0.
Il faut donc penser à retirer cache de ton télescope. 

Le signal ne peut pas être nul, il sera toujours présent. Ce qu'il faut c'est le rendre non-négligeable par rapport à une pose unitaire. Et là, je suis d'accord qu'il faut poser un certain temps. 
Ma dernière image le montre, j'ai imagé une étoile de Mag 21.15 avec des poses de 3" unitaires. Le signal, bien que noyé dans le bruit s'est révélé grâce à l'intégration. Pourtant je te laisse chercher sur une brute où il se trouve, c'est impossible. 

empiler 0+0+0+0+0=0 n'a donc pas de sens, c'est 0.1+0.1+0.1+0.1...  =X avec X strictement positif.

Je te rejoins pour le temps d'intégration qui est au final le seul paramètre important une fois que le temps de pose unitaire est suffisant (S>>B) pour maximiser le rapport signal/bruit d'un empilement Smile

EDIT: 0+0+0+0+0=0 n'a de sens que pour un signal négligeable par rapport au bruit de quantification. En pratique, ce n'est jamais ce bruit là qui limite. Le bruit le plus important à comprendre est le bruit de lecture

_________________
Galerie Astro personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Galerie Photo personnelle: https://astrolandscaper.wixsite.com/mathieuleveque


Dernière édition par Astrolulu le Ven 20 Nov 2020 - 19:08, édité 1 fois

Adrien_C aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Adrien_C
pluton
Adrien_C

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 21/09/2018
Localisation : Orp-Jauche - Brabant Wallon

Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto EmptyVen 20 Nov 2020 - 17:36

Je comprends l'idée même si c'est compliqué de trouver une comparaison concrète.
Ce qu'il faut retenir, c'est de réaliser des clichés avec le temps de pause le plus longue possible dans la limite de possibilité du matériel.
Mais d'un autre coté, plus on a d'images et plus on peut "lisser" le bruit, donc oui, il faut trouver la bonne recette comme on dit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Bases de l'astrophoto Empty
MessageSujet: Re: Bases de l'astrophoto   Bases de l'astrophoto Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bases de l'astrophoto
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Premiers Pas - Charte du forum :: Toutes vos questions qui peuvent vous aider-
Sauter vers: