Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

 

 Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience

Aller en bas 
AuteurMessage
Geist_150
Mars
Geist_150

Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 29/04/2014
Localisation : Perwez

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyJeu 7 Mai 2020 - 20:53

Salut à tous,

N'ayant jamais écrit sur le Dobson Explore Scientific 300 mm acquis il y a plus de 2 ans, voici quelques infos qui n'engagent que moi.

C'est un excellent rapport qualité/prix. Pour moins de 1000 Eur, on possède un instrument très lumineux qui permet de découvrir le ciel profond.
Mais l'observation visuelle peut rester décevante, même dans un 300 mm, si on est pas préparé à voir moins beaucoup moins de détail que sur une photo et se contenter du noir et blanc.
Sinon, waouw!!!

Je ne peux pas dire que l'image est meilleure ou moins bonne que sur un autre instrument. Mais équipé d'un bon oculaire, les amas ouverts et globulaires sont des régals. Mon oculaire préféré: le Televue Panoptic 27 mm.

Les points forts par rapport aux autres Dobson comme l'Orion (USA, pas UK) ou le SW: le poids et la facilite de collimation.
Il est léger: un peu plus de 20 kg pour le tube, la base ne pèse que quelques kg.

Il est facile a placer sur sa base grâce aux grands anneaux jaunes et est stable une fois pointé sur l'objet. Avec le 27 mm, l'image se stabilise vite après un mouvement et le champs permet d'observer à son aise, sans devoir bouger sans arrêt.

Il est simple à monter mais j'ai décidé de le laisser toujours monté: il prend place tout juste dans la voiture (la voiture est choisie pour pouvoir le transporter monté). Grâce à ça, la collimation ne bouge pas beaucoup et est facile à faire. La manœuvre est facilitée par la conception du télescope: les vis de réglage du miroir principal sont placées à côté de celui-ci, têtes vers le miroir secondaire et une clé Allen d'un mètre de long permet de les régler tout en regardant la cible du collimateur, vraiment bien pensé.

Pas de regret pour cet achat.

Pour répondre à une question d'un de nos visiteurs lors des nuits des étoiles filantes, si le prix, l'encombrement ou le poids peuvent des freins, je pense que le 250 mm doit apporter une réponse à ces problèmes. J'ai pu observer entre autres M81 et M82 dans un 250f5 sur une EQ6 et les détails étaient bien là, un 300 ne capte que 1.5 fois plus de lumière qu'un 250. Je me rappelle également d'un article d'un autre membre qui arrivait à la conclusion que sous nos cieux, un 250 représentait un compromis optimal. J'ai vu l'ES 250 à la foire astro d'Essen il y a quelques années: c'est un modèle réduit du 300 avec les mêmes côtés pratiques, un bon choix assurément.

_________________
Nous nous reverrons,
Geist van den Bril
Revenir en haut Aller en bas
Andy
Rang: Administrateur
Andy

Nombre de messages : 5065
Date d'inscription : 24/04/2006
Localisation : Auvelais

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyVen 8 Mai 2020 - 10:52

Revenir en haut Aller en bas
http://www.smallmadtv.com
Téca
Saturne
Téca

Nombre de messages : 1812
Date d'inscription : 09/08/2006
Localisation : Belgrade

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyVen 8 Mai 2020 - 19:58

Salut Mic_80, Geist_150 ou qui que tu sois !

Merci pour le retour, effectivement pour l'avoir manipulé un peu lors de nos soirées pré-confinement, je trouve qu'il est très chouette et bien mieux que les Meade Lightbridge.

Andy, oui pour moi c'est ça.
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 7431
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptySam 9 Mai 2020 - 7:04

Un bon résumé...
Je me souviens d'avoir jeté un coup d'œil via l'oculaire sur M13 (sais pas quel oculaire),
qui était très bien résolu... 

J'ai lu sur un autre forum que pas mal de "dessinateurs" du ciel utilisaient un modèle similaire pour 
sa facilité de transport, qui l'emportait en effet sur le Lightbridge (plus lourd et moins maniable).

Question "250mm" vs autre diamètre :
- un calcul qui date de plusieurs années, fait par un et confirmé un autre astronome amateur (hélas tous les deux désormais disparus) et aussi des "observateurs" en visuel confirmés.
- étant tous deux des (grands) voyageurs, ils ont estimé la turbulence maximale de l'atmosphère
de diverses régions du globe et l'ont mise en relation avec le maximum de résolution réellement accessible en observation. 

Je vous passe les tests, mesures et calculs (sur 30,40 ans pour l'un)...

Mais pour notre région, c'est R=0,5" en moyenne
Or 
R=0.6   (200mm) 
R=0,47 (256mm)   
R=0.4   (300 mm) 

Donc, SI on veut optimiser investissement / qualité / poids / suivi (tjs la même histoire) :
un 256mm est donc un bon compris en taille, poids et qualité pour notre région. 

Cela ne veut pas dire que si le ciel est (exceptionnellement) meilleur, un 300,
voire un 400mm ne sera pas exploitable... Non, mais seulement que si on achète
plus d'un 256, le nombre de nuits où il sera vraiment exploité : rares sous nos régions... 

Mais si on a un Mas en Provence, c'est une autre histoire...  Cool

Ex : l'un des deux m'avait dit que le ciel de quasi toutes les îles situées au sud
de la Méditerranée permet l'usage optimal d'un 400-500 mm sans problème... 

Bon, de nos jours... Le "Remote" en visuel, c'est pas top  Razz

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Serge B
Neptune


Nombre de messages : 3531
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptySam 9 Mai 2020 - 19:06

C'est évident le ciel en Méditerranée est souvent fameux. C'est dû principalement à la sécheresse 
près des tropiques. Ainsi le ciel à Capri, en Sicile, à Malte, en Croatie ou en Grèce était toujours excellent 
mais celui de Madère, des Açores, des Canaries ou de l'Algarve l'était tout autant.
Bon pendant les vacances, je ne fais pas d'astronomie et les nuits où je voyage sont remarquables.
Ceci dit avant hier le ciel en Belgique a été fameux aussi, en cachant la Lune avec le doigt le ciel restait tout noir autour, pas  de diffusion, ça n'arrive chez nous que trois fois par an.
Bon c'était la Pleine Lune... 
Je suis d'accord si on recherche le rendement, on choisit une lunette de 90, 120 ou 150 ou un télescope de 150 ou 200mm, (ou un 250 en frisant l'indécence Very Happy ) car une résolution de 0,5", c'est aussi 3 fois par an, autant dire jamais. 
Tout ça est juste mais j'aime bien mon 400.....

_________________
Serge B


Dernière édition par Serge B le Lun 11 Mai 2020 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 7431
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptySam 9 Mai 2020 - 21:56

Tu as bien raison... On exploite le matos que l'on a, point.
Maintenant "car une résolution de 0,5", c'est aussi 3 fois par an", ben.. Il parait que non ! 

Perso, je ne suis pas un observateur suffisamment actif que pour avoir une opinion tranchée,
mais je parle au nom de ceux qui me l'avaient affirmé...

L'un est décédé il y a maintenant quelques années, mais pendant cette période, il me faisait remarquer que cela évoluait régulièrement et "positivement". (évidemment, pendant que la PL nous empêche d'en profiter au même moment...)

Quant au second, il y a deux ans il me justifiait (avec emphase) que son (gros) télescope de 450mm
par ciel clair, était parfaitement capable d'exploiter le maximum de son potentiel... 

Mais ils étaient d'accord avec le "format optimal dans toutes conditions" du 256...

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Serge B
Neptune


Nombre de messages : 3531
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptySam 9 Mai 2020 - 23:28

TTF: feu ton ancien collaborateur il avait sans doute raison voilà quelques années mais ce n'est plus le cas maintenant. La pollution s'est offerte à nous et l'astro a bien changé. 
Quand on regarde dans un 400, je n'ai pas de 450( Sad ), (par exemple la Lune) l'image est impressionnante.
C'est suffisant pour mon bonheur de faire de l'astro...
Regarde la résolution dans météoblue (ok c'est pas vraiment fiable) une résolution de 0,50 " est rarissime !!!!! je n'attaque personne ce n'était pas le cas voilà quelques années.
J'habite la campagne profonde, tu le sais bien et je constate une dégradation terrible de la transparence du ciel, c'est un fait. Pourtant j'ai acheté des instruments un peu trop gros mais est-ce grave ???? Je ne fais que la photo et  beaucoup d'erreurs mais c'est mon travail et mon plaisir.
Je suis un amateur (du sens ama en latin "qui aime ") d'astronomie depuis mes 12 ans et après ma 
thèse d'astronomie à l'unif j'ai choisi pour la photo la plus grande ouverture et pour le visuel le plus grand diamètre et je ne l'ai jamais regretté.
J'en ai eu les moyens parce que je suis vieux mais je préférerais avoir quelques années de moins !!!
Et ce ne sont pas ces salauds de jeunes qui vont me démentir (Very Happy).
Pour le progrès on ne peut compter que sur les jeunes car nous les vieux on n'est plus dans le coup.
Mais ATTENTION ce n'est pas parce qu'on n'a plus rien à dire qu'on doit se taire....

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
Serge B
Neptune


Nombre de messages : 3531
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptySam 9 Mai 2020 - 23:48

TTF: un peu plus, tu parlais du potentiel d' un 450.
pour le visuel on ne peut pas juger car chacun voit une vue "fantastique" mais ça veut dire quoi ?
Que voit-on, tout dépend de notre vue et on est toujours content ?
Pour la photo et je suis fan pour cela, on ne triche pas car et  c'est un scandale, quelques sombres individus ont fait beaucoup mieux c'est évident et on n'a plus qu'à essayer de faire mieux et c'est super.
C'est ça qui fait avancer.

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
pierre1270
Mars
pierre1270

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 15/11/2018
Localisation : Tinlot

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyDim 10 Mai 2020 - 9:19

Serge : Je partage entièrement ta vision des choses 

De plus, personnellement, je prend beaucoup de plaisir à réfléchir et essayer de corriger une mauvaise soirée dues à de mauvaises conditions météo, à des erreurs de techniques, à un matériel pas adapté à la situation, ou à met simple erreurs et oublies
Et donc  avec un Dobson 10''  , 12""  , .......  on se retrouvera avec d autres contraintes  mais d autres avantage aussi, et au final je pense que comme dans beaucoup de domaine ,qui peu le plus peu le moins
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 7431
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyDim 10 Mai 2020 - 10:59

@Serge : Comme je l'ai dit, pas d'opinion tranchée... Je poserai un jour la question à un expert (c'est son domaine) et demanderai pour l'ensemble du pays. 

Mais je suis d'accord avec toi que chacun trouve "son" optimal et s'il est content avec : parfait !

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Astrolulu
Saturne
Astrolulu

Nombre de messages : 1224
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyLun 11 Mai 2020 - 13:53

Chouette retour d'expérience. Mon newton est un 254 aussi donc je peux comparer bien que ce n'est pas exactement la même chose.

En Visuel
En ce qui concerne le visuel, n'oublions pas de séparer "résolution" et "luminosité". Oui un 250mm est dans 90% des cas suffisant que pour n'être limité que par la turbulence. Ce diamètre ou un 300mm est donc un bon compromis sur la résolution. Au passage, je me rappelle d'une vision fabuleuse de M51 dans mon newton avec un Ethos 13mm. Je trouvais que c'était le compromis parfait entre résolution, luminosité et sentiment d'immersion. Je pense que cet oculaire serait un tueur aussi sur un 300mm.

Par contre en terme de visuel, la luminosité n'est pas a oublier. Donc oui, a partir de 250mm on est bon pour la résolution par contre chaque montée en diamètre est signifiante pour le visuel. Les dentelles dans un 400mm, filtre O3, nagler 31mm... juste incroyable. Alors même si on les voit bien dans mon 250, le 400 apporte son lot de lumère. Enfin c'est juste une réflexion. 

En Photo : longue pose 
Et bien on est pas loin d'être pareil. 250mm c'est ok pour exploiter 90% des bonnes nuits. Ces 3 dernières années je considère que ma technique de pose courte évalue correctement l'état de turbulence de mon ciel. 
- Derrière un front, avec un jet stream >20m/s, je ne sors meme pas le newton, la turbulence est quasiment toujours >2.5" à une hauteur raisonnable (50°)
- condition d'anti-cyclone, marrais barométrique, le jet descend, entre 5m/s et 15m/s c'est le top pour imager, turbulence autour de 2", 2.2" pour une mauvaise nuit, 1.8" pour une bonne nuit. 1.5" pour une nuit exceptionnelle (moyenne sur quelques heure, pas une mesure momentanée). 
Sur 3 ans je ne suis descendu que 2 fois sous les 1.5" d'arc et faut viser haut. 

Par contre en terme de lumière, là ou je pose 5h, Serge avec son 400 n'a besoin que de 2h (sans parler des autres facteurs). Donc pour moi cela prend tout son sens en belgique d'avoir un gros diamètre vu le nombre de nuit limité. Ok ce ne sera pas toujours plus résolu avec le gros diamètre par contre ce sera certainement moins bruité.

En photo: planétaire
pour profiter du ciel il faut au moins un bon 250mm. C'est une tout autre discipline. Une fois réglée aux petits oignons. Pour sortir des résultats excellent il faudra guetter le jet =< 10m/s, voir 5m/s si possible et surveiller les "trous" de turbulence.  On parle de 5% des nuits peut-être. Je dirais 3/4 nuits par ans chez nous. 


mon setup optimal selon moi ? gagner en luminosité. Une fois 250mm passé. J'ai déjà en tête mon futur setup, mais il me demandera un bel investissement que je ne suis pas prêt à faire maintenant Very Happy
Il me faudra un bon correcteur de coma, et ca... ca coûte le prix de mon newton  Mr. Green

_________________
Galerie Astro personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Galerie Photo personnelle: https://astrolandscaper.wixsite.com/mathieuleveque
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 7431
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyLun 11 Mai 2020 - 16:46

Visiblement, tu confirmes que le 0.5" est rarissime....
Je prends note que
a) soit le ciel n'est plus ce qu'il était...
b) soit c'est le compromis luminosité / résolution qui est assez bon pour couvrir la majorité des cas
(le but d'un instrument "passe partout")

Sinon, le tube, c'est facile à trouver... C'est la monture aussi...
Faudra regarder les 100kg, un jour...  Razz

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Serge B
Neptune


Nombre de messages : 3531
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyLun 11 Mai 2020 - 16:52

@ Astrolulu : tu as parfaitement résumé la situation et je suis 100% d'accord avec toi.
                    Quant à la résolution elle ne descend jamais en dessous de 1,5" effectivement et si 
                    c'est 3X par an  ça ne sert à rien.
                    En Atacama, sous les tropiques et entre 3000 et 5000 m ils ont 340 nuits excellentes 
                    avec une résolution espérée de 0,25 à 0,50" (0,28" = résolution d'un 400 mais ils  choisissent un 8240 mm). Que peut-on espérer à 150m en Belgique maritime....?
Peut-être simplement faire de l'astronomie.

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
Serge B
Neptune


Nombre de messages : 3531
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyLun 11 Mai 2020 - 16:56

@ TTF : oui Thierry quand on prend des photos on regarde toujours la résolution annoncée.
            De ces temps-ci elle va jusque 4,50" mais c'est exceptionnel dans l'autre sens.

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
Astrolulu
Saturne
Astrolulu

Nombre de messages : 1224
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyLun 11 Mai 2020 - 17:29

Il ne faut pas oublier que pour imager à du 1.5" "sans pertes" il faut échantillonner deux fois plus bas 0.75". Maintenant je ne sais pas si cela ne joue que sur le seeing ou si le pouvoir de séparation du télescope entre en compte.

0.5" ca me semble vraiment abusé en Belgique, si on regarde l'historique à Saint-Véran, atteindre 0.5" est vraiment super rare, alors 3000m plus bas  Mr. Green


Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Sv10
http://stveran.obspm.fr/index.php?page=archives

_________________
Galerie Astro personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Galerie Photo personnelle: https://astrolandscaper.wixsite.com/mathieuleveque
Revenir en haut Aller en bas
Serge B
Neptune


Nombre de messages : 3531
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyLun 11 Mai 2020 - 17:41

En effet et il faut ajouter la diffusion plus grande en Belgique.
(Pratiquement impossible de séparer sirius A et B à 10")
Il me semble que le télescope ne peut pas changer la résolution de l'atmosphère mais sa propre résolution doit compter au résultat final.
Le temps de pose très court doit améliorer la résolution, c'est ainsi qu'à La Palma ils prennent des poses au 1/300 sec. Là il faut de la lumière et donc un diamètre.

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
PVG
Mars


Nombre de messages : 496
Date d'inscription : 10/06/2017
Localisation : Montignies sur Sambre

Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience EmptyMar 12 Mai 2020 - 21:00

Hello, deux gros problèmes des gros dobsons sont l' encombrement et le montage. J'ai choisi un Orion XX12I. Il se démonte en 3 parties. Il se transporte sur les sièges arrière d'une voiture et avec l'intelliscope on trouve rapidement les objets. Le 12" est pour moi la taille optimale pour l observation et le transport. C'est vrai qu’en Belgique on ne profite que rarement du potentiel de l'instrument, mais à l'OBP je me suis éclaté.  J'utilise principalement un Celestron Axium LX 23mm 82° et un Nagler 13mm. J'ai eu l'occasion d'observer avec un Pano 41mm et un filtre OIII. C'est un très bon instrument pour s'amuser pendant que l'autre instrument fait les photos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty
MessageSujet: Re: Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience   Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Explore Scientific Dobson 300 mm - retour d'expérience
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Le forum :: Le Matériel Astro - Les Instruments - Les Questions - Les Trucs et Astuces-
Sauter vers: