Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Télescope Soleil

Aller en bas 
AuteurMessage
pierre1270
pluton
pierre1270

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 15/11/2018
Localisation : Tinlot

Télescope Soleil  Empty
MessageSujet: Télescope Soleil    Télescope Soleil  EmptyMer 15 Mai 2019 - 19:51

Alors voila pour un bon télescope solaire,(autre que filtre sur télescope classique )  Coronado je suppose ( bien que pas actionnaire chez eux ), mais plusieurs type  et je ne comprend pas bien les différences par exemple  <0.7Å OTA ou autres caractéristiques
un peu de lumière me serais utile Merci
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 6825
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Télescope Soleil  Empty
MessageSujet: Re: Télescope Soleil    Télescope Soleil  EmptyMer 15 Mai 2019 - 20:47

Vaste sujet, comme d'hab... 

Bon, classification de base :
a) longueur d'onde visibles
b) longueurs d'ondes non visibles

Pour a) 

On part soit sur une base d'un télescope "normal" (et le diamètre compte largement sur 
l'observation désirée), avec soit un filtre, soit un dispositif de vision à découplage (du genre hélioscope de Herschell) qui vise à "réduire" la luminosité de manière importante (96% généralement).

Soit sur un télescope "adapté" (soit par projection, soit via optique dédiée) qui permet l'observation
du Soleil avec plus ou moins de détails... 

Ex : pour un transit avec beaucoup de personne, on peut utiliser des dispositif de projection tel
que le "Solarscope", etc... 

Pour b) 

Dans ce cas, on peut regarder selon diverses longueur d'ondes, principalement le Ca (Calcium) et
Ha (H alpha). Ces longueurs d'ondes sont évidemment bien adaptées pour "observer" les diverses 
couches dans la structure du Soleil...

Il y a plein de théorie là-dessus...

Bon, maintenant... 

Si pour a) on peut se contenter de rajouter un investissement limité (quelques centaines d'euros) sur 
un télescope déjà présent.

Mais un télescope dédié (du genre AiryLab) peut être assez coûteux.

Pour b) il faut, surtout si on n'est pas un spécialiste, investir dans un matériel "prêt" à utiliser.
L'assemblage, la calibration et les diverses optiques de ce genre de télescope sont très fragiles... 

Mais ces télescopes dédiés sont très chers... 

Ex : https://www.astroshop.de/fr/telescopes-solaires/telescope-solaire-coronado-st-90-800-solarmax-ii-bf15-%3C0-7a-ota/p,45797

Pour l'observation solaire, deux choses à prendre en compte : la turbulence et la résolution... 
La première est TRES importante... (donc des images = en mode "vidéo")
La deuxième dépend largement des objets recherchés... En visuel, on peut voir depuis les protubérances (depuis 40mm) jusqu'au zones de convection (120-150mm).

Rem : un 150mm =  https://www.astroshop.de/fr/telescopes-solaires/telescope-solaire-lunt-solar-systems-lunt-st-152-900-ls152t-ha-b3400-ft-pt-ota/p,20338

Dans un télescope Ha, il est souvent caractérisé par  
- longueur d'onde "capturée" (au plus fin, au plus précis pour observer un phénomène)
- largeur d'observation (la déviation permise)
- le ou les filtres... (devant, dedans et en finale)

Ainsi, dans des modèles "complets"... Le filtrage est effectué par un système dit "étalon" (deux plaques planes parallèles en matériau transparent). Ce filtre "isole" la longueur d'onde spécifique du spectre solaire, la raie H-alpha.
En le réglant, on peut généralement observer à +/- 0,7 Angstrom. 
Avec un filtre étalon supplémentaire (on parle de double filtration) on peut atteindre < 0,5 Angstrom.

En règle générale : au plus petit le mieux (et donc, plus cher)

Rem : même la pression de l'air au sein de l'instrument joue pour la qualité de l'image... 
Bref : la qualité de construction (et la rigidité) comptent...  

Ensuite, on a des filtres dits "bloquants" tel que B1200 (12mm), B1800 (18mm), B3400 (34mm).

Tous les éléments comptent... 

Ok, je m'arrête là, il y a beaucoup de choses à dire...

Un bon résumé : https://www.groupeastronomiespa.be/fabryperot.pdf

Et un bon guide d'observation : https://www.aavso.org/sites/default/files/publications_files/solar_guide/SolarObservingGuide-French-V1.1.pdf

Perso, le Soleil est l'étoile que j'observe le plus (dans toutes les longueurs d'ondes...)

J'utilise : une 152mm avec Hélioscope, un 203mm avec filtre, un Lunt en Ha et je m'attaque à un 115mm "dédié" solaire...

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
 
Télescope Soleil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le prochain télescope spatial pourrait voir les océans des exoplanètes
» Video Saturne au télescope
» Neige et Soleil, Le Bessat, 13/01/08
» Studio de photographie- Acacia devant le coucher de soleil - Parc national Amboseli - Kenya
» un filament énorme se développe sur le soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Premiers Pas - Charte du forum :: Toutes vos questions qui peuvent vous aider-
Sauter vers: