Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Astrophoto de base

Aller en bas 
AuteurMessage
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 6980
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Astrophoto de base Empty
MessageSujet: Astrophoto de base   Astrophoto de base EmptyVen 11 Jan 2019 - 19:41

Ce post décrit les grands aspects de l'astrophotographie

- les modes 
- le matériel
- les notions techniques et calculs

Il est en construction...

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)


Dernière édition par ttf le Sam 12 Jan 2019 - 5:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 6980
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Astrophoto de base Empty
MessageSujet: Re: Astrophoto de base   Astrophoto de base EmptyVen 11 Jan 2019 - 19:56

Ok, partons de l'essentiel... Soit on dispose déjà d'un matériel (photo), soit on a commencé par le matériel astro et on cherche 
comment photographier...

Astrophoto de base Captur14

Déjàle APN (Appareil Photo Numérique) se montre polyvalent dans les deux cas, et constitue un bon départ pour l'astrophoto.

Car pour capturer, il faut un capteur ! Et son choix va être dirigé par plusieurs facteurs : type de photo, matériel disponible, budget disponible. 

Astrophoto de base Captur16

Pour commencer, il faut peut de chose : un appareil numérique disposant de la fonction "pose" (généralement 30 sec).

Ensuite, la "taille du capteur", la taille des "photosites" (site sensible au photons, ce qui est différent, mais proche, du nombre de pixels affichés par image)

Entendons-nous : 
- dans un capteur numérique actuel, sauf cas très précis (type Foveon), un "photosite" ne capte que de la luminosité
- la couleur n'est donc enregistrée que via le passage d'une lumière à travers d'un "filtre" (ou grille de filtres) se trouvant 
devant le photosite
- pour "composer" une couleur visible, il faut "ajouter" trois couleurs de bases : le rouge, le vert, le bleu
- donc : au minimum, il faut TROIS photosites, avec chacun un filtre différent (rouge, bleu, vert) et un processus 
de calcul, nommé "interpolation", pour obtenir un VRAI "pixel" en couleur pour former une image telle que s'on attend
humainement à voir...

Là, une petite différence... On a construit les appareils photo numériques pour remplacer les modèles analogiques (avec un film).
Et là aussi, on a construit les "films" sur le modèle de : notre oeil !

Et il se fait que notre oeil capte un peu plus de couleur verte que les autres... Donc, pour copier la nature, un a construit une "grille" 
de filtres nommée "grille de bayer".

Astrophoto de base Practical+Color+Sensing%3A+Bayer+Grid
Dans cette grille : 2 photosites en vert pour 1 rouge et 1 bleu...
Et pour "reconstruire" un "pixel" utilisable, on va "interpoler" les valeurs trouvées.  

Cette "interpolation" s'effectue de manière automatique dans un APN... On obtient une image directement
(format JPEG, généralement) qui fait bonheur de tout photographe "normal"...  cheers
Mais pas forcément pour l'astrophotographe !  Razz
  
Soyons logique : si 4 photosites sont nécessaires pour faire 1 pixel, cela veut dire que l'on "perdu" quelque chose
en terme de signal/surface. Et c'est pour cela que l'astrophotographe va préférer utiliser le format d'image "RAW".

Ce format d'image RAW (ou "brut de capteur") est un format avant interpolation... Donc, avec plus de signal, qui sera 
traité par des logiciels  spécialisés. 
 
Voyons les possibilité en terme de "capteur" sur le marché...

Astrophoto de base Captur15

4 types, 4 extrèmes... 

1) "APN standard", avec des avantages et inconvénients, mais si il dispose de la fonction "Liveview" (visualisation de la cible pendant la photo),
se révèle d'un usage très pratique, surtout au débutant.

2) "APN modifié" : un APN possède quelques défauts récurrents, notamment au niveau du "bruit" (autrefois appelé "grain" en film photo)
et au niveau de la "gamme" de longeurs d'ondes capturées. Ce bruit est l'ennemi du signal utile, et pour le diminuer, des modifications peuvent 
être faites sur celui-çi. De même pour l'amplitude du signal capturé, on peut l'améliorer. 
Ceci a un coût (sauf être bricoleur) qui doit être pris en compte. 

3) "APN spécialisé" : Canon et Nikon on sorti des appareils "dédiés" Astrophoto, qui pallient (en partie) aux défauts énoncés. Ils coûtent plus cher, mais
sont dès le départ bien plus adaptés à la capture stellaire.

4) "CCD" : ce sont des capteurs dédiés à l'astrophoto... Soit en couleur, soit N/B. En N/B, chaque pixel est totalement utilisé pour capturer 
le signal... Et ce sont des capteurs "optimisés" (bruit réduit, etc...) pour la capture des images du ciel. Mais leur coût peut parfois 
être très élevés...    

Résumons :

Astrophoto de base Captur17

Un problème... Le ciel bouge !
Et pour capturer un ciel étoilé (vu par un objectif ou un télescope), il faut le suivre...

Astrophoto de base Captur18

Pour suivre : pas beaucoup de solutions efficaces : il faut disposer d'un mécanisme qui "suit" la rotation terrestre et la compense.

Beaucoup de solutions existent 

Astrophoto de base Photo_11

Astrophoto de base Photo_10

Et là, c'est un vaste sujet (qui ne sera pas traité ici)... 

Revenons au capteur et à ses caractéristiques... 

En gros : plus de pixel = meilleure photo ??? 
En astro : pas évident... 

Astrophoto de base Captur19

Astrophoto de base Captur20

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
steamystef
Mars


Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 19/02/2018
Localisation : Erpent

Astrophoto de base Empty
MessageSujet: Re: Astrophoto de base   Astrophoto de base EmptyVen 18 Jan 2019 - 9:17

Chouette,
un sujet qui va aider les nouveaux dans ce domaine mais aussi les autres, j'en suis certain.

Merci m'sieur
stef

_________________
Skywatcher 150/750 PDS sur Neq3, Altair GPCAM2 290C, DSS / Gimp / Toshop,
Je n'utilise plus le canon, trop gros défaut.
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 6980
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

Astrophoto de base Empty
MessageSujet: Re: Astrophoto de base   Astrophoto de base EmptyVen 18 Jan 2019 - 15:36

J'ai pas fini, je compléterai au fur et à mesure...  Mr. Green

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
steamystef
Mars


Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 19/02/2018
Localisation : Erpent

Astrophoto de base Empty
MessageSujet: Re: Astrophoto de base   Astrophoto de base EmptySam 19 Jan 2019 - 13:38

J'me doutais bien... Mr.Red

_________________
Skywatcher 150/750 PDS sur Neq3, Altair GPCAM2 290C, DSS / Gimp / Toshop,
Je n'utilise plus le canon, trop gros défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Astrophoto de base Empty
MessageSujet: Re: Astrophoto de base   Astrophoto de base Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Astrophoto de base
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des recettes à base d'aubergines ???
» base de données temporelles semi-horaires
» Vocabulaire de base à acquérir
» (1970) Que s'est-il passé à la base de missiles nucléaires d'Ellsworth?
» Annapurna Base Camp 4100

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Le forum :: Le Matériel Photo et Vidéo-
Sauter vers: