Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Paradoxe cosmologique...

Aller en bas 
AuteurMessage
Astrolulu
Jupiter
avatar

Nombre de messages : 869
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

MessageSujet: Paradoxe cosmologique...   Dim 12 Nov 2017 - 15:15

Hier en revenant de la conférence j'ai pensé à quelque chose...

Ce n'est peut-être rien mais si quelqu'un pouvait m'éclairer  Mr. Green

1) l'univers est en expansion accélérée
2) regarder loin c'est regarder l'univers plus jeune 

affirmation A: par 1)  loi de Hubble le démontre, les galaxies lointaines ont une vitesse plus grande que les proches (V= H_0*D)
affirmation B: par  2) et 1)  les galaxies lointaines sont plus jeunes et, comme l'univers est en expansion accélérée, elles doivent aller moins vite, et naturellement, plus elles sont âgées (et donc proche) plus elles devraient avoir eu le temps d'accélérer.

En combinant A et B : les galaxies lointaines (jeunes) ont: une vitesse plus grande (A), et une vitesse plus faible (B) 

lol!

j'ai une petite idée de ce qui foire mais je trouvais cela marrant  dwarf

Mathieu

_________________
Galerie Astro personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Galerie Photo personnelle: https://astrolandscaper.wixsite.com/mathieuleveque
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6681
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

MessageSujet: Re: Paradoxe cosmologique...   Dim 12 Nov 2017 - 15:46

lol! lol! lol!

Il faut laisser la chance aux autres de t'aider à voir clair dans le futur de ton passé... Razz Razz Razz

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Astrolulu
Jupiter
avatar

Nombre de messages : 869
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

MessageSujet: Re: Paradoxe cosmologique...   Dim 12 Nov 2017 - 15:55

Malgré les nombreux trous noirs dont Fuzfa a parlés, ce paradoxe reste trou blanc pour moi  batman

_________________
Galerie Astro personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Galerie Photo personnelle: https://astrolandscaper.wixsite.com/mathieuleveque
Revenir en haut Aller en bas
Serge B
Neptune


Nombre de messages : 3068
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

MessageSujet: Re: Paradoxe cosmologique...   Dim 12 Nov 2017 - 16:06

Il n'y a pas de paradoxe...
Les galaxies lointaines sont plus vieilles (début de l'inflation) mais comme elles sont loin on les observe comme elles étaient voilà longtemps.
Les galaxies naissent constamment mais les premières ont fait beaucoup plus de chemin que les dernières qui
se sont formées plus tard.Certaines se forment encore maintenant un peu partout.

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
Serge B
Neptune


Nombre de messages : 3068
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

MessageSujet: Re: Paradoxe cosmologique...   Dim 12 Nov 2017 - 20:40

@Astrolulu: Tu as raison, il n'y a plus de trous noirs depuis l'arrivée du Sony A7S......

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 6681
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

MessageSujet: Re: Paradoxe cosmologique...   Lun 13 Nov 2017 - 6:23

Vous m'avez donné l'idée d'une conférence....  scratch

Je vais y travailler...  study
En essayant d'être "original" dans la méthode...   geek

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Téca
Saturne
avatar

Nombre de messages : 1610
Date d'inscription : 09/08/2006
Localisation : Belgrade

MessageSujet: Re: Paradoxe cosmologique...   Lun 13 Nov 2017 - 20:01

C'est ta façon de le dire qui est mauvaise.
Les galaxies anciennes ont une plus grande "vitesse d'éloignement"... pas une plus "grande vitesse".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paradoxe cosmologique...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paradoxe cosmologique...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paradoxe EPR(Einstein Podolsky Rosen): des signaux plus rapide que la lumière?
» [Lempel] Le Fond diffus cosmologique détecté... n'est pas le Fond diffus cosmologique
» Un théorie cosmologique remarquable : L'univers bootstrap.
» Pâques : Paradoxe ou Contradiction ?
» Paradoxe du prisonnier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Le forum :: Divers-
Sauter vers: