Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Question sur setup monture sans fil et en wi-fi.

Aller en bas 
AuteurMessage
Palins
Mars
Palins

Nombre de messages : 300
Date d'inscription : 15/06/2015
Localisation : Autre-Eglise

MessageSujet: Question sur setup monture sans fil et en wi-fi.   Mer 21 Juin 2017 - 9:45

Je fait appel aux spécialistes réseaux.

Je suis en plein création du mini réseaux sans fil pour la commande, le guidage et la prise d'images avec SW 200/1000 sur mon EQ6 Pro.

J'ai déjà commandé un EQTooth pour commander à distance ma monture. https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/interface-eqmod/interface-eqtooth_detail

Cela fonctionne très bien avec EQMAC et Stellarium. https://www.pierro-astro.com/images/fichiers/TutoAZEQ6surMac.pdf

Mais maintenant je voudrais crée un mini réseaux Wi-fi pour utilisation de ma caméra d'auto guidage Starshoot Autoguider et la prise d'images avec mon canon 450d.

Voilà pour l'instant j'ai trouver ceci : https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-informatiques/silex-ds-510_detail

sur lequel je brancherai mon HUB USB D-Link et comme routeur Wi-fi ceci : http://www.ldlc.com/fiche/PB00193548.html

Il n'y aura plus cas alimenter l'ensemble via un boitier 5V et même pas le routeur car il peut-être alimenté par micro usb venant de mon HUB USB.

Donc ma question ici est, le système présenté tient il la route?

_________________


Dernière édition par Palins le Mer 21 Juin 2017 - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Andy
Rang: Administrateur
Andy

Nombre de messages : 4818
Date d'inscription : 24/04/2006
Localisation : Auvelais

MessageSujet: Re: Question sur setup monture sans fil et en wi-fi.   Mer 21 Juin 2017 - 10:52

Salut,

Je ne suis pas plus avancé que toi... Je regarde aussi a une solution sans fil...

Pour le moment j'avais en tête le Eagle de Primaluce.
https://www.primalucelab.com/astronomy/eagle-control-unit-for-telescopes-and-astrophotography.html

Mais c'est pas vraiment la solution sans fil que je cherche.
EQTooth j'ai failli le commander. Tu m'en diras des nouvelles...
Chouette projet !
Andy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.smallmadtv.com
ttf
Rang: Administrateur
ttf

Nombre de messages : 6774
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

MessageSujet: Re: Question sur setup monture sans fil et en wi-fi.   Mer 21 Juin 2017 - 23:36

Bon, de mon côté, j'ai acheté il y a un bout de temps le Silex 4000, je l'ai intégré 
dans un observatoire "test" pour évaluer la solution.

Perso, je n'ai pas été satisfait de la solution, alors que tout le monde indique qu'elle 
est "idéale"... 

Mes remarques :
- problème de driver et de stabilité... 
- les logiciels de capture ont le choix entre (pour faire simple) 3 normes de
fonctionnement avec un USB... 2 sont "standardisées", 1 est "plus libre"... 
Et, manque de pot, toutes mes solutions (liées aux hardware des CCD et autre)
utilisent tous la solution "je fais mon mode perso"... 

Et là : Silex, Belkin, DLink et autres (je les ai tous) : nada !    Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Donc, la clé du succès est de d'abord faire le choix du matériel de capture compatible 
avec les solutions de remote, et pas l'inverse !

Ex : dans le tas de Atic, DHY, SBIG, DMK que je possède (ou ai possédé),
seule la DMK est la "passe partout" qui est utilisable... 

DHY = très mauvaise qualité de software... Une solution pour forcer le
ré-achat dès qu'ils décident de ne plus supporter le driver. Sur 5 installation, 2 opérationnelles
et le reste : après quelques heures, tu méprises la solution !

Mais comme le matos n'est pas trop cher, c'est une stratégie marketing.

ATIC = tu peux en parler à certains du club (et d'un autre), qui ont testé (vainement) de
faire fonctionner une CCD que je leur ai passée dans tous les modes : Windows, Linux, RaspBerry
Résultat : nada ! la seule solution : racheter le modèle suivant, qui lui "devrait aller mieux"... 
Peut-être, mais pour combien de temps ?

=> Atic, interrogé, assume parfaitement. Une CCD est "opérationnelle" 7-8 ans, mais pour le soft 
de cette période : plus réellement supporté, donc : si problème, remplacez...  

DMK : un miracle, mais qui s'explique à cause d'un protocole très bien décrit et ouvert... 
Mais le marché principal de ces caméras est l'industrie, et ceci explique cela... 
Fonctionne sous tous les OS, tous les modes, toutes les versions... 
Mais hélas : les intégrations "capteur", "performances" et "rapport qualité/prix" pour l'astronomie "datent" 
désormais, comparé aux nouvelles caméras du marché... 

SBIG : élitiste... (pour ne pas dire snobisme), ne fonctionne bien qu'avec "leurs" solutions ou solutions "partenaires"... 
Quand on fait une remarque à leur service après-vente (j'avais acquis d'occase un modèle relativement ancien, 
mais parfaitement opérationnel), on te prend (vraiment) pour un c... La seule chose qu'ils répliquent, 
c'est : "comment vous pouvez encore travailler avec cela ?". Cela se traduit dans leur stratégie marketing...
Si vous avez les moyens de nous acheter, l'argent n'a pas d'importance...

ZWO : le nouveau venu... Je n'en ai pas encore, donc : pas d'opinions à présenter.
Plusieurs acteurs m'indiquent un bon support, très ouvert, et d'ailleurs, disponibles sous
beaucoup de plateforme d'intégration : Indy, Ascom, Natif (et de facto, de OS : Windows, Linux, Raspbery)  

=> pas d'opinion sur la compatibilité avec les boîtiers de type "Silex"... 
Quand j'en aurai une (fin d'année), je t'en dirai plus... 

Sinon, la seule solution qui était utilisable : les APN's... 
Là, les boitiers de type Silex fonctionnent avec les modèles récents ! (à tester au cas par cas...
car là aussi, certains modèles : nada...) 

Je te passe mes tests avec d'autres matériels (monture, capteur, spectro, analyseur,
détecteur, etc...), il y a pas mal à dire... Avec de bonnes et de mauvaises surprises...  

Conclusion : 
- j'ai appris que si on veut faire du "remote", on se renseigne d'abord sur le matériel
supporté par le "boitier" qui doit offrir le service.... Si pas supporté : inutile ! (sauf si
on adapte le code...)

- ce n'est pas la solution la plus chère qui est la meilleure... (cf première remarque :
on considère que l'argent n'est pas un obstacle au "ré-achat" d'un matériel réellement compatible)

- je conseille les plateformes "ouvertes" (du type Raspberry), car la communauté est
plus ouverte... Si on a un problème, on peut espérer une solution. 
 
Ce qui fonctionne toujours : 
avoir un pc "remote" (près du matériel) sur lequel tu installes
les éléments (ex : avec un HUB USB, alimenté, de bonne qualité) et l'accéder depuis un autre
(PC, tablette, smartphone) là, avec une solution de type VNC, TeamViewer, Citrix, Google ou autres
=> cela fonctionne ! 

Donc, j'ai choisi cette solution pour ma solution "remote"...
Avec un PC (un "serveur") dans une boîte adaptée et dédiée sur place (avec ventilo, énergie
de secours, stockage temporaire, interfaces protégées) qui est lui-même commandé 
par un boitier de commutation via internet (power on/off/reboot) 
=> Fiabilité : élevée... (en 3 ans, aucun problème)
=> Coût : je l'ai fait en matériel de récup, c'est le boitier qui a coûté le plus cher
=> Compatibilité : si un matériel dispose d'un "driver" sur l'OS, il fonctionnera tant
qu'il est supporté
=> Distance : Internet... 
=> Sécurité : on peut installer toutes les astuces que l'on désire, ce qui est un gros avantage
Rem : je déconseille le cryptage en temps réel, sauf si on a un (très) gros CPU...
=> Durée de réaction : là, cela dépend de la solution de "remote connect" que l'on utilise, 
et évidemment du réseau disponible... J'utilise actuellement le "Remote Desktop Protocol (RDP)"
(mstsc) sous Windows 10 vers un "boitier" basé Win7 et un autre basé Raspberry. 

Pas de problème pour suivre (tant que l'on ne passe pas à une trop grande résolution), mais la bande
passante est toujours clé (surtout dans les phases de mise au point)... Evidemment, la puissance
du serveur joue dans l'équation... 

C'est un choix, à mon sens : 
- soit un PC puissant et plusieurs périphériques (donc : une session, mais très "chargée")
- soit un RaspPI par périphérique (donc : une connection + session "légère" par périphérique) 
         
L'avantage, tu peux combiner les deux... 
Ex : l'acquisition d'un SQM est aussi opérationnelle sur PI que sur PC, mais il est inutile 
de l'avoir en temps réel... Un simple "file transfert" périodique suffit depuis un PI (qui consomme moins).
Donc, autant laisser le PC s'occuper du guidage et du contrôle CCD...

C'est pour cela que je m'occupe de ma connection internet (nouvel obs) en priorité... 
Si on n'a pas 10 Mbits garanti, cela fonctionne, certes, mais parfois trop "peu réactif"...

Voilà... Tu as une base pour te lancer... Il y a certainement d'autres solutions, mais il 
faut du temps pour les mettre en place. Et ce truc là, c'est ce que j'ai de moins....  Shit

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Palins
Mars
Palins

Nombre de messages : 300
Date d'inscription : 15/06/2015
Localisation : Autre-Eglise

MessageSujet: Re: Question sur setup monture sans fil et en wi-fi.   Jeu 22 Juin 2017 - 10:00

Thierry merci pour tes renseignements qui encore une fois sont hyper précis et fondé.
Pour l'instant j'utilise mon MacBook Air comme PC serveur à côté de mon télescope qui travail en partage d'écran avec mon IMac à l'intérieur.
Mais le bute final est d'arrivé à n'avoir qu'un seul câble d'alimentation électrique qui arrive à la l'ensemble monture et télescope . Et ainsi éviter toutes tractions possible et avoir un ensemble cohérent pour finir en une installation fixe définitive sur une colonne.
Cette station ne sera pas dans un abris mais emballé dans un une bâche en tissus respirant.

Pour l'instant j'ai comme renseignement sur le Silex ce documents.

http://www.silexeurope.com/media/datasheets/DS-510_DS_FR.pdf

Ce qui est important dans le document est ce paragraphe :


Les pilotes et applications qui ont fonctionné lorsque l'appareil USB

est connecté directement à l'ordinateur fonctionneront toujours,

mais sur l'ensemble du réseau connecté au DS-510. Le logiciel

Silex SX-Virtual Link inclus imite une connexion USB sur un

ordinateur Windows ou Macintosh, puis redirige les paquets via le

réseau vers le port USB du DS-510




Et j'ai envoyé à Pierro-Astro un mail pour voir si il y a compatibilité entre le Silex DS510 et mes soft Canon Utility2 sous Mac, PHD 2, mes Hardwares Canon 450D, Starshoot Orion pour les pilotes.

BàT

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question sur setup monture sans fil et en wi-fi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Question sur setup monture sans fil et en wi-fi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kyosakù
» A qui revient le logement en cas de divorce ?
» tirage général sans question...
» Photos astro sans télescope ni monture
» question protocole court FIV...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Le forum :: Le Matériel Astro - Les Instruments - Les Questions - Les Trucs et Astuces-
Sauter vers: