Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur
Bonjour à tous!
C'est bientôt 2017! Enfin il manque encore quelques jours avant de passer le cap...

Mais le moment est idéal pour lancer la campagne  2017 !

Tous les membres et futurs membres ont donc maintenant la possibilité de renouveler leur cotisation AstroNamur !!!

Pour Rappel les cotisations restent inchangées et sont de :
- 16€ pour une famille habitant la même adresse.
- 12€ pour une seule personne.
- 8€ pour un étudiant (sous présentation d'une carte d'étudiant).

Les versements peuvent se faire directement sur le compte du club:
IBAN: BE19 0015 0377 2812
BIC: GEBABEBB
N'oublier pas de laisser votre nom, emai ou n° de Téléphone en commentaire Wink

Les cotisations seront valable un an, du 1er Janvier 2017 au 31 Décembre 2017.

Être Membre Astronamur, c'est:
Des réunions mensuelles, des newletters, un week-end astro, des observations, des événements, des avantages FFAAB et un Forum...
Sans oublier une formidable communauté: des membres qui n'hésitent pas à partager leurs connaissances et s'entraident sans arrêt...

Merci à vous de faire vivre AstroNamur.
Le comité

Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 EP ; planétaire ; M5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astrolulu
Jupiter
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 20
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

MessageSujet: EP ; planétaire ; M5   Mer 25 Mai 2016 - 20:33

Voilà, hier surprise, ca se dégage pour un moment... Mon idée, mesurer l' erreur périodique (EP) de l'EQ-6!

Bon je lis deux trois tuto sur internet, ca ne semble pas sorcier. Je fait une mise en station correcte (j'apprendrai par la suite qu'elle n'était pas top en fait). Je devrais peut etre en faire une nouvelle avec une meilleure mise en station. Mais bon, en "nomade" c'est jamais tip top non plus Smile

En gros voila le graphe mesuré en bleu:



En gros:
+- 40" de crête à crête:
RMS 10.38arcsecs  (ca me semble beaucoup non ? Je ne sais plus trop ce que représente cette valeur, mais au plus bas au mieux je suppose )

Un "U" quand elle atteint son maximum (ça ne doit pas être top ca, sur la dernière, les variations sont fort rapides)
Max rate = 0.32 arcsec/s → = 0.02*vitesse sidérale (ah... bah ca va alors ?)

Trend Y= 0.06X +23,2 (?)

Max delta PE +1.57 arcsec et -1.6arcsecs (?)

J'ai tenté de faire un fichier PEC aussi, je me dis que ca peut être utile. Mais encore une fois, j'ai sauvé un truc, qui représentait "pour moi" au mieux l'EP, donc on doit pouvoir faire mieux (plus de mesures?)
Pour une PEC, c'est mieux d'avoir au maximum un sinus bien lisse ou je doit créer le U dans les maximums ?

En passant j'ai regardé mes courbes de guidage à la lulu en // (focale 400mm) le soir ou j'avais pris la galaxie de l'aiguille. En DEC j'ai une amplitude de 3arcsec et en RA jusque 6arcsec, mais plus rapide en DEC (vibrations) donc forcément, le piqué se retrouve bien amoindri.. :/

Comme il faisait dégagé mais humide à mourir, je suis quand même passé sur Mars et Saturne avec un filtre R+IR, pour minimiser les dégâts. Bon, mars c'est passable mais saturne à eu du mal... pourtant à l'oeil ça allait encore, ici, à deux mètres de l'écran ca va ^^.

1000 images gardées sur 10 000.



Et comme il faisait encore noir et que j'avait tout installé, j'ai essayé 1000x2sec sur l'amas globulaire M5.
La vielle QHY5v a un peu de mal avec le bruit sur les "longues" poses et son capteur est minuscule (760*480) mais bon, c'était simpa Smile

Par contre, encore un foutu flou en déclinaison (+- horizontalement)... même sur 2sec... turbu ascendante ? Colim ?  scratch


Allé CIAO

_________________
Galerie personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5534
Age : 55
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

MessageSujet: Re: EP ; planétaire ; M5   Jeu 26 Mai 2016 - 6:52

Je remarque que tu as décidé d'utiliser PECPREP... 
(Cf une question posée sur le forum, mais restée sans réponse)

Je remarque qu'il y a une "interface" pour Astroart...
Faudra que j'essaie un jour... 

Mais là, comme je n'en ai jamais fait... 
Repartons à la base :
Si on on veut "capturer" des mouvements, c'est que l'on a un repère fixe 
qui va servir de base. Ok ?

=> quel altitude de l'objet choisi est préférable pour une mesure répétitive et significative ?
En théorie, cela devrait être vers les 45° ? 

Car si on veut pouvoir examiner "avant-après" dans une modif, mieux vaut que cela soit dans les
mêmes conditions, non ?

Ensuite :
- toute dérive dans une direction (compensée pour garder l'objet dans le champ) sera donc significative
- et cela, avec le temps nécessaire pour que l'ensemble des engrenages aie réalisé 
au minimum un "tour" complet pour pouvoir analyser toutes les compensations
possibles suites aux conditions extérieures (avec la modification, par le point d'équilibre,
des charges et de-facto de l'effort mécanique)

=> juste ou pas ?
=> si oui, la mise en station doit être ultra importante, non ?  
Car sinon, on risque d'interpréter des valeurs induites par "autre chose" que la finition des engrenages ?

ex: un "balourd" lors de la pose du tube => une pression latérale sur les engrenages =>
une dérive...

Donc, on a le choix entre  
- Soit le + léger télescope pour limiter les effets mécaniques
- Soit le "télescope qu'on utilise" mais avec une mise en station impeccable pour que les
effets perturbants soient minimisés ?    

=> quel est la config optimale pour évaluer ?
 
Ensuite, 
- Si c'est une étoile que l'on pointe, il faudrait donc déjà que 
  - soit j'ai déjà de l'autoguidage (pour tracker les compensations)
  - soit que je passe du temps à le faire "manuellement" pour les enregistrer
    (et là, on rentre dans le domaine de l'erreur humaine, qui doit largement impacter toute évaluation !)

Et c'est une fois la "dérive" des mouvements enregistrée que l'on lance ce logiciel pour l'interprétation ?
=> Correct ou pas ?

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Serge B
Uranus


Nombre de messages : 2404
Age : 76
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

MessageSujet: Re: EP ; planétaire ; M5   Jeu 26 Mai 2016 - 8:11

Une mise en station "suffisante" doit être bien difficile à réaliser en nomade.
Ma MES m'a demandé un certain temps , je laissais courir 10 min au réticule de 300X.
En serrant UN PEU un boulon déjà serré , on voyait la différence après 10 min .
Finalement ça va mais j'ai lu qu'il fallait , même sur une station fixe , refaire la mes tous les ans...
Alors comment faire en nomade ????
Or si on veut faire une PEC il faut une mes correcte.
Mathieu , ne pourrais-tu pas , sans détruire le design de la maison , planter un piquet solide 
(béton + ferrage profond) et discret ? C'est un peu de travail mais tu aurais une référence et tu gagnerais bcp de temps . Avec une EQ6 à courroies et une base fixe ça devrait faire la différence.

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
Serge B
Uranus


Nombre de messages : 2404
Age : 76
Date d'inscription : 20/11/2013
Localisation : Ramillies

MessageSujet: Re: EP ; planétaire ; M5   Jeu 26 Mai 2016 - 8:25

@ astrolulu:les variations bcp trop rapides en DEC devraient s'amoindrir avec des courroies.
Le RA moyen ne veut rien dire , il est presque toujours juste puisque commandé par un cristal 
mais sa variation courte de 6 arcsec n'est pas acceptable. Encore une bonne courroie ?
J'ai vu quelques très belles équatoriales à courroies (Essen). Grosse réclame sur la qualité du suivi
avec ce procédé , mettant surtout l'accent sur l'absence de vibrations. 
Moi je passerais aux courroies , mais j'en connais moins que toi et les conseilleurs...

_________________
Serge B
Revenir en haut Aller en bas
Astrolulu
Jupiter
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 20
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

MessageSujet: Re: EP ; planétaire ; M5   Jeu 26 Mai 2016 - 10:02

TTF,

-Pecprep, oui en effet, j'avais le logiciel déjà dans l'ordinateur. Et puis, le but était de regarder l'EP. Pas de faire un fichier PEC à la base Smile

-Pour une mesure de l'ep, il faut choisir une étoile sur l'équateur, ou y appliquer une correction (un petit cosinus). Donc ici c'est une étoile à l'équateur, (40° de hauteur, donc représente aussi un objet typiquement imagé.

- oui il faudra refaire le test avec le même matériel, c'est mieux, mais pour la mise en station, le logiciel corrige la dérive justement, donc la courbe est vraiment presque comme si la MES était vraiment bonne.
- Config optimale, ca dépend de ce que tu veux observer. SI juste l'EP, alors il faut un setup léger mais avec une résolution suffisante que pour voir les hautes fréquence. Par contre si c'est pour voir l'EP en situation, alors autant mettre son tube, 

- C'est une étoiles que je pointe, le PEC a pour but d'aider l'autoguidage, pas de s'en passer. Pour les mesure, une bonne mise en station est suffisante, l'étoiles dérivait pcq je n'autoguidait pas, mais elle est restée bien sur le mini capteur à 1200 de focale, donc ce n'était pas une ENORME dérive.

Quand je dis que cela corrige la dérive, c'est parce qu'avant de prendre les mesures, il faut faire une callibration avec PHD2 pour qu'il sache exactement quel est la direction de l'axe AD, du coup la courbe ne représente que l'axe AD (sans la dérive en DEC) et la dérive en AD est corrigée par le "linear regression"

Serge,
Oui, forcément qu'une MES en nomade sera toujours moins bonne qu'en poste fixe, mais a la lulu 448mm de focale, aucun soucis avec une mise en station correcte et as parfaite, tant que la dérive est corrigée par l'autoguidage. A 1200 c'est un peu plus critique, mais l'autoguidage corrige bien la dérive, et facilement, il suffit qu'elle soit faible (correction supérieur au temps d'intégration de l'autoguidage, ca a toujours largement été mon cas). Par contre toi, pour t'affranchir de l'autoguidage, oui, il faut une MES tip top sutout qu'avec ta monture, avec le direct drive, tu n'as pas vraiment d'erreur périodique.

L'autoguidage avec la lulu en //, j'ai abandonné avec le 254/1200, justement pour le fait que ce n'était pas assez précis. C'est pourquoi avec l'apn, j'autoguide au diviseur optique et c'est bien mieux. Avec la SBIG, le DO n'était pas compatible donc j'ai autoguidé à la lulu... mais à terme, faut un DO.

Pour le pied en béton, je ne sais pas, je pourrais en discuter avec mes parents, c'est envisageable, mais j'aime bouger dans le jardin en fonction de l'objet choisi et du vent, donc je vais devoir penser à l'emplacement optimal, surtout avec les contraintes : arbres, maison, lampe,... sans etre en plein milieu du jardin. Smile

_________________
Galerie personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5534
Age : 55
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

MessageSujet: Re: EP ; planétaire ; M5   Jeu 26 Mai 2016 - 19:03

Et bien, avec ma monture, inutile de regarder... Pas moyen de connecter ce genre de logiciel.
Ils ont prévu une procédure de "PEC recording" dans la raquette, et c'est tout.
http://www.vixen.co.jp/en/at/update/PEC.pdf

Mais sur la plupart des sites, on indique cela cela ne sert pas à grand chose sur ce type de monture...  
Car elle inclus d'origine un "VPEC Periodic Error Correction" qui s'ajuste automatiquement 
au cours de la soirée avec des "alignements" validés sur les objets pointés... 


Il faudrait que je m'achète une EQqch pour faire joujou avec vous... Mr. Green

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
Astrolulu
Jupiter
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 20
Date d'inscription : 02/10/2014
Localisation : Ottignies

MessageSujet: Re: EP ; planétaire ; M5   Jeu 26 Mai 2016 - 20:01

j'ai essayé le Pec recording, c'était pire que mieux. Mon oeil ne devait pas être assez entraîné... donc je l'ai retiré.

Correction PEC grâce aux alignements !? oulaaa, jamais entendu parlé! Mes pointages ne sont qu'approximatif (centrage sur le capteur, et encore, pas à 30 pixels près). Donc bien moins précis que l'EP... bizarre cette histoire. VPEC ne serait pas simplement ce que j'ai fait ? Smile

_________________
Galerie personnelle: https://www.flickr.com/photos/mathieuleveque
Revenir en haut Aller en bas
ttf
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5534
Age : 55
Date d'inscription : 31/08/2006
Localisation : Wezembeek - Bruxelles

MessageSujet: Re: EP ; planétaire ; M5   Jeu 26 Mai 2016 - 21:22

Bon, je viens de lire la brochure "Autoguidage" que j'ai trouvé sur internet... 
Va falloir un jour tester cela... Mais c'est vachement "pas clair"...  Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

_________________
Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.
(Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beastro.be
 
EP ; planétaire ; M5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logiciel d'heure planétaire
» Nouvelles caméra pour le planétaire
» le déluge a-t-il été local ou planétaire ?
» Le planétaire avec une petite lunette, si c'est possible...
» "La Coupe du monde, une aliénation planétaire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Le forum :: Le Matériel Astro - Les Instruments - Les Questions - Les Trucs et Astuces-
Sauter vers: