Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 comete

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
christian p
Saturne
avatar

Nombre de messages : 1978
Age : 60
Date d'inscription : 18/08/2005
Localisation : Pironchamp(farcienne) alt: 173m

MessageSujet: comete   Jeu 14 Oct 2010 - 1:29

une jolie photo de la comete dans ciel é espace


_________________
La pluie du matin n'empèche pas le pèlerin
Revenir en haut Aller en bas
Lif
Mars
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 52
Date d'inscription : 31/07/2008
Localisation : floreffe

MessageSujet: Re: comete   Jeu 14 Oct 2010 - 7:12

Bonjour

chouette photo....

Tiens, queston bête : pourquoi ce joli halo bleu ?

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Andy
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4541
Age : 38
Date d'inscription : 24/04/2006
Localisation : Auvelais

MessageSujet: Re: comete   Jeu 14 Oct 2010 - 10:41

Une comète se compose essentiellement de trois parties : le noyau, la chevelure et les queues. Le noyau et la chevelure constituent la tête de la comète.

Lors du dernier passage de la comète de Halley en 1986, 6 sondes spatiales (ICE, Vega-1, Vega-2, Sakigake, Suisei et Giotto) ont frôlé la comète et enregistré des données et des images précieuses pour notre connaissance des comètes.

Le noyau
L'hypothèse de constitution du noyau la plus communément admise et confirmée par les récentes expériences spatiales, est qu'il serait un corps solide constitué de glaces (eau, monoxyde de carbone, dioxyde de carbone) et de matières météoritiques agglomérées (modèle dit de la « boule de neige sale » proposé par Fred Whipple). Ces glaces se subliment sous l'action du rayonnement solaire et donnent naissance à la chevelure, puis aux queues.

Le diamètre du noyau (non sphérique) est estimé entre quelques centaines de mètres et quelques dizaines de kilomètres.
La plus grande dimension du noyau de la comète de Halley, de forme oblongue, est d'environ 15 km ; le volume de son noyau a été estimé à 500 km3, pour une masse de 1014 kg, ce qui correspond à une masse volumique moyenne de 200 kg/m3.


La chevelure
La chevelure, ou coma, est constituée d'atomes, de gaz et de poussières issus du noyau de la comète et libérés sous forme de jets de gaz. Très rapidement le rayonnement ultraviolet émanant du Soleil casse les atomes et les molécules (phénomène d'ionisation). La brillance de la chevelure est plus forte à proximité du noyau.

Son diamètre est généralement compris entre 50 000 et 250 000 km, avec des limites extrêmes de 15 000 et 1 800 000 km. La chevelure s'identifie fréquemment avec la tête de la comète, étant donné le faible diamètre relatif du noyau.

Les analyses du gaz de la chevelure de la comète de Halley indiquent que celle-ci contient 80 % d'eau, 10 % de monoxyde de carbone, 3 % de dioxyde de carbone, 2 % de méthane, moins de 1,5 % d'ammoniac et 0,1 % d'acide cyanhydrique.


Les queues
Une comète importante possède en général deux queues visibles :

* Une queue constituée d'un plasma, rectiligne et se maintenant à l'opposé du Soleil (comme une ombre), poussée à haute vitesse (de l'ordre de 500 km/s) par le vent solaire ; les changements de polarité du vent solaire produisent des ruptures dans la queue de plasma qui se reconstitue dans les heures qui suivent.

* Une queue plus large constituée de poussières poussées par la pression de radiation solaire, et incurvée dans le plan de l'orbite. Grâce aux travaux de Michael Finson et Ronald Probstein (1968), qui ont mis en œuvre les hypothèses de Fiodor Bredikhine (1885) qui faisaient elles-mêmes suite à celles de Bessel, on peut modéliser la queue de poussières. Les trajectoires (kepleriennes) des grains peuvent ainsi être analysées en fonction de la durée d'émission (synchrones) ou en fonction de leur taille (syndynes).

* Une troisième enveloppe, invisible avec des instruments optiques, mais décelée grâce à la radioastronomie, est la queue d'hydrogène qui s'étend sur des dimensions considérables.

Certaines comètes (Arend-Roland, en avril 1957) présentaient une « anti-queue » que l'on peut expliquer. Il s'agit d'une partie de la queue de poussières (proche du noyau) constituée de gros grains qui, par effet de perspective lorsque la Terre traverse le plan de l'orbite cométaire, semble pointer vers le Soleil.

Leurs dimensions sont considérables : des longueurs de 30 à 80 gigamètres (milliards de mètres) sont relativement fréquentes.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Com%C3%A8te
Revenir en haut Aller en bas
http://www.smallmadtv.com
Lif
Mars
avatar

Nombre de messages : 319
Age : 52
Date d'inscription : 31/07/2008
Localisation : floreffe

MessageSujet: Re: comete   Jeu 14 Oct 2010 - 13:56

euh... ça pour être complet....
Revenir en haut Aller en bas
 
comete
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si une comete nous frappait..........
» Ouf, animation comete Hergenrother
» 2014: le 16/05 à 22h00 - comete ou ovni - Saint Raphael - Var (dép.83)
» comète 103P Hartley
» Chasse aux comètes, je veux en être !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Les Photos et Les Comptes Rendus d'Observations Astronomiques (CROA) :: Le Ciel Profond-
Sauter vers: