Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur

Forum de discussion d'AstroNamur
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les derniers moments de Colombia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Neptune
avatar

Nombre de messages : 4688
Date d'inscription : 21/07/2005
Localisation : Namur, Salzinnes

MessageSujet: Les derniers moments de Colombia   Ven 2 Jan 2009 - 7:43

Les astronautes de la navette Columbia ont réalisé qu'il y avait un problème lors de leur descente en février 2003, le pilote ayant tenté de reprendre le contrôle sans savoir que c'était en vain et peu avant que l'orbiteur ne se désintègre au-dessus du Texas, selon le rapport final de la Nasa sur la catastrophe publié mardi.




Tout est allé très vite. Les sept membres d'équipage dont un Israélien n'ont même pas eu le temps de fermer la lisière de leur casque, relèvent les auteurs du rapport de 400 pages qui clôt l'enquête et émet 30 recommandations pour améliorer la survie des astronautes dans la capsule Orion, successeur de la navette devant voler à partir de 2014.

"L'astronaute du siège numéro deux a tenté de redémarrer les moteurs auxiliaires (GAP) 2 et 3 en réaction à une chute de la pression hydraulique (...) et ces manoeuvres ont eu lieu peu après 14:00:05 GMT et ce avant la perte de connaissance" de l'équipage sous l'effet de la dépressurisation de la cabine, peut-on lire dans le document.

Columbia s'est désintégré à environ 20.000 mètres d'altitude alors qu'elle revenait d'une mission orbitale de 16 jours et devait atterrir peu après en Floride.

L'accident a résulté d'une fissure dans la protection thermique de l'aile gauche dans laquelle s'est engouffré l'air brûlant sous l'effet du frottement à grande vitesse, faisant fondre la structure interne en aluminium.

Cette brèche avait été provoquée par l'impact d'un morceau de mousse isolante détaché du réservoir externe de la navette peu après le lancement.

Dans ce rapport, la Nasa a conclu que les ceintures de sécurité, les combinaisons spatiales et les casques des sept astronautes tués n'avaient pas bien fonctionné.

"Les casques non intégrés et le manque de maintien du buste ont entraîné des blessures et des traumatismes fatals" sous l'effet des mouvements violents de la navette hors contrôle et ce juste avant sa désintégration, écrivent les auteurs du document.

Ils recommandent que "les combinaisons de survie des astronautes soient conçues comme un système intégré répondant à plusieurs points faibles". Le rapport cite entre autres l'exposition à des températures extrêmes, la décompression, l'impact du vent à haut altitude, le contact avec des produits chimiques dangereux.

"Les nouvelles combinaisons qui seront utilisées dans la future capsule Orion en développement n'auront pas les problèmes de ceux utilisés dans les navettes car elles permettront aux astronautes d'être complètement isolés du reste de la cabine durant toutes les phases critiques du vol", a expliqué Wayne Hale, haut responsable de la Nasa, durant une conférence de presse téléphonique.

"Ce n'était donc pas un problème lié à l'équipage (de Columbia) mais un problème fondamental de conception des combinaisons et nous avons bien l'intention de régler cela dans l'avenir", a-t-il ajouté.
Wayne Hale a toutefois souligné qu'une telle combinaison spatiale entièrement intégrée (avec le siège) n'aurait pas fait de différence dans l'accident de Columbia, le véhicule s'étant désintégré.

Le rapport relève aussi que le système actuel de protection des astronautes comprend bien un parachute, mais qui doit être actionné manuellement. La Nasa préconise pour l'avenir des systèmes d'ouverture automatique.

A la suite de l'accident de Columbia, la Nasa a procédé à d'importantes modifications pour réduire ce risque et mis en place des procédures d'inspection en orbite pour détecter des dégâts éventuels au bouclier thermique des trois navettes de la flotte.

La catastrophe de Columbia était le deuxième accident d'une navette depuis le lancement de ce programme en avril 1981. Challenger avait explosé peu après son décollage en janvier 1986, tuant les sept occupants.

Les navettes seront retirées du service en 2010 après la fin de la construction de la Station spatiale internationale (ISS).
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Neptune
avatar

Nombre de messages : 4688
Date d'inscription : 21/07/2005
Localisation : Namur, Salzinnes

MessageSujet: Re: Les derniers moments de Colombia   Ven 2 Jan 2009 - 7:47

Le 1er février, la transition d'une rentrée normale dans l'atmosphère à une situation catastrophique a été si rapide que les sept astronautes n'ont pas eu le temps d'abaisser les visières de leurs casques.
La navette spatiale s'est désintégrée à 20 km d'altitude au-dessus du Texas alors qu'elle se préparait à atterrir au centre spatial Kennedy, en Floride. Un trou dans la protection thermique de l'orbiteur, causé par l'impact d'un morceau de mousse isolante au décollage, est à l'origine de la catastrophe.
De l'air brûlant s'est injecté par cet orifice à l'intérieur du vaisseau, en faisant aussitôt fondre la structure. Le bloc cabine de Columbia s'est alors détaché et a commencé sa chute. Une rapide dépressurisation a fait perdre connaissance à l'équipage, qui n'avait alors plus aucune chance de réchapper à l'accident.
Selon de nouvelles analyses, les harnais des astronautes n'ont pas correctement fonctionné et leurs casques ne leur protégeaient pas correctement la tête. L'enquête a également découvert des problèmes au niveau des sièges et des parachutes du bloc cabine, qui ne peuvent s'ouvrir si l'équipage est inconscient.
L'agence spatiale américaine minimise toutefois ses conclusions et affirme que même si ces équipements de sécurité avaient fonctionné correctement, les circonstances de l'accident étaient bien trop défavorables pour que l'équipage ait eu la moindre chance de survie.
Le document, qui s'appuie largement sur les conclusions du volumineux rapport d'enquête rédigé six mois après l'accident, recommande néanmoins la conception de nouvelles combinaisons spatiales davantage automatisées et mieux intégrées aux futurs vaisseaux spatiaux de la Nasa.
L'agence prévoit le retrait des trois navettes encore en service dès la fin, prévue en 2010, de la construction de la Station spatiale internationale. Le module Orion et le lanceur Arès, qui doivent notamment permettre à des astronautes de retourner sur la Lune, sont en cours de conception.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les derniers moments de Colombia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A lire:Les derniers moments avan la mort du prophete Mohamed
» Les Derniers Temps, ce sont les derniers moments de Miséricorde...
» Le Maréchal Lannes Compagnon de l'Empereur.....
» POUR VOUS MES FRERES Les derniers moments sur Terre de notre Bien-Aimé Prophète
» les derniers virus en circulation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum AstroNamur ASBL - Astronomie Amateur :: Le forum :: Actualités générales-
Sauter vers: